MANIFESTE POUR LE CYBERESPACE
Source: http://owni.fr/2011/05/25/cyberespace-eg8-internet-libertes-numeriques/

 Nous, digiborigènes, constatons un état d’hostilité envers le cyberespace qui culmine avec le eG8. La neutralité sur laquelle repose nos échanges est fortement mis en cause sous des prétextes fallacieux. Nous en sommes arrivés au point ou l’Internet doit être protégé des gouvernements.

 

Nous avons transformé une province éloignée de la culture en une cité cosmopolite et vibrante, dont la richesse profite à tous. Nous avons construit le cyberespace. Nous l’avons construit bit après bit, manifeste après manifeste, lolcat après lolcat. Nous y avons nos cathédrales et nos bazars. Nous y avons inventé des mondes, des modes de relation et des intelligences à nulle autre pareille.

 

Le cyberespace n’est pas un nouvel espace à conquérir. Il n’est pas à coloniser. Il n’est pas à civiliser.

 

Le cyberespace est un espace de civilisation. Il l’est depuis sa fondation. Il l’est nécessairement parce qu’il est construit et habité par des hommes et des femmes.

 

L’internet porte un regard égal à Kevin ou à Mark. Il n’est pas un espace égalitaire. Il traversé par des barrières, mais ces barrières sont des constructions sociales. Elles ne sont pas dans architecture du réseau.

 

Nous refusons le cyberespace soit transformé en un espace de surveillance.

 

Nous refusons que les États abandonnent les protections qu’ils doivent au citoyen.

 

Nous refusons que les États violent le droit à la vie privée dans le cyberespace.

 

Nous refusons que l’architecture du cyberespace soit modifiée.

 

Nous refusons que l’ancien droit d’auteur serve de modèle à tous les échanges.

 

À l’heure où la fin de l’humanité devient une hypothèse tangible, nous avons plus que jamais besoin d’un espace commun où nous pouvons nous retrouver ensemble et régler les questions qui nous occupent. Le cyberespace rend possible des Place Tahir et des Puerta del Sol.

 

Nous ne pouvons nous permettre de perdre ces futurs.

 

Défendons les.

 
L’Avenir : un village branché
 L’Avenir, le 13 mai 2011 : La municipalité de L’Avenir se retrouve parmi les municipalités en tête du peloton  dans l’offre de service d’internet sans fil publique et gratuit au Québec.
 
Ailleurs dans le monde
Le nombre de communautés qui utilisent le sans fil pour offrir l'internet haute vitesse est en progression dans le monde.  Ils sont de plus en plus nombreux à s'impliquer pour que leur communauté soit branchée sur le monde. Au Centre-du-Québec une petite équipe bricole, prend contact, installe et permet ainsi à plus de 6000 personnes d'utiliser l'internet d'une façon sécuritaire.

je vous invite à visiter le site de l'Association wifi Braconne & Charente, une communauté de Communes en France qui utilise sensiblement les mêmes équipements et la même technologie que le réseau Centre-du-Québec sans fil...

Et si le goût de vous impliquer vous surprend... n'hésitez pas à nous contacter..
 
La France interdit l'extraction des gaz de schiste
 Et si la façon de faire n'était pas si dangereuse pour l'humain et son fragile environnement, possiblement qu'il serait intéressant de l'exploiter et qu'il y aurait moins de contestation...  Aux États-Unis, les citoyens sont dépassés par les impacts sur leur santé et sur leur qualité de vie.  Il semble qu'en France, les citoyens aient pris l'initiative de refuser avant de perdre...  Au Québec, nous sommes à faire le débat durant qu'on permet l'exploration.  Espérons que notre décision ne s'effectuera pas au détriment de notre qualité de vie...

Christian Rioux   12 mai 2011  Europe
Paris — Après une nuit de discussions houleuses, l'Assemblée nationale française a adopté hier un projet de loi interdisant l'extraction des gaz de schiste sur tout le territoire français. Les députés favorables à la loi l'ont emporté par 287 voix contre 186. Le texte bannit plus précisément l'extraction par fracturation hydraulique, un procédé qui consiste à injecter de l'eau et des produits chimiques dans le sol pour fracturer la roche. Comme cette technique est la seule connue à ce jour, la loi française devrait donc avoir pour conséquence d'empêcher l'exploitation des gaz de schiste partout, à moins qu'une nouvelle technique plus propre soit découverte. Là-dessus, tous les partis s'entendent. 
Pour lire la suite
 
 
Le CRTC veut Internet haute vitesse pour tous d'ici 2015
 par: Denis Lalonde -04/05/2011

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) dit souhaiter que tous les Canadiens aient accès, d'ici 2015, à une connexion internet à large bande offrant des vitesses d'au moins 5 mégabits par seconde (Mbps) pour les téléchargements et de 1 mégabit par seconde pour les téléversements. 

Pour lire la suite
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>

Page 5 sur 9


Copyright © 2008 FQCCL