Île sans fil a franchi le cap des 200 000 abonnés
L'équipe de "Centre-du-Québec sans fil" profite de l'occasion pour féliciter nos collègues de Montréal. On en profite pour souligner que notre petit réseau de 49 points d'accès a dépassé ses 8 000 membres !!!

Article de  Marie-Eve Morasse, La Presse (Montréal) Île sans fil compte maintenant 200 000 abonnés...
03 novembre 2011 | 14 h 16

L'organisme à but non-lucratif Île sans fil a franchi mercredi le cap des 200 000 abonnés, a confirmé à La Presse son cofondateur.
Pour lire la suite...
 
La pauvreté coûte cher
 Le journal Le Devoir nous offre l'article suivant:

Rapport du Conseil national du bien-être social - La pauvreté coûte cher

Les conséquences de la pauvreté coûtent annuellement 25 milliards de dollars au Canada, alors qu'il n'en faudrait que la moitié pour la combattre

Bouchra Ouatik   29 septembre 2011  Actualités en société
 
Le Wi-Fi, c'est branché
 

La ville de Québec est parmi les bons élèves de l'Internet sans fil en Amérique du Nord


Selon le palmarès Forbes 2010 des villes américaines les mieux équipées en Internet sans-fil, Portland se classe au premier rang avec un ratio d’une borne par 4440 habitants. Or, à Québec, on parle plutôt d’un ratio d’une borne par 1646 personnes. «Quand on arrive dans un lieu, c’est une sécurité de pouvoir garder le contact avec le lieu d’où on part», résume Mario Asselin de l’organisme ZAP Québec, un OBNL qui milite pour le sans-fil gratuit dans la capitale.

Il faut plus que du béton et de l'asphalte pour développer une rue, un quartier, une ville à échelle humaine. Le Devoir poursuit sa série intermittente sur les exemples québécois à suivre et les erreurs à ne plus répéter. 
Article du journal Le Devoir  Isabelle Porter   1 août 2011  Ville de Québec
Cliquez ICI pour lire la suite...

Bravo à ZAP Québec pour ses belles initiatives
 
Ste-Sophie-de-Lévrard
 Un nouveau point d'accès au coeur du village de Sainte-Sophie-de-Lévrard, planté sur le toit de l'Hôtel de Ville.   Il permet de naviguer tout en étant bien installé dans le charmant petit parc situé à l'arrière de ce magnifique bâtiment historique ou sur son parterre déjà bien agrémenté de fleurs et même d'une sculpture gigantesque en forme de totem...  Un très bel endroit à visiter.
 
MANIFESTE POUR LE CYBERESPACE
Source: http://owni.fr/2011/05/25/cyberespace-eg8-internet-libertes-numeriques/

 Nous, digiborigènes, constatons un état d’hostilité envers le cyberespace qui culmine avec le eG8. La neutralité sur laquelle repose nos échanges est fortement mis en cause sous des prétextes fallacieux. Nous en sommes arrivés au point ou l’Internet doit être protégé des gouvernements.

 

Nous avons transformé une province éloignée de la culture en une cité cosmopolite et vibrante, dont la richesse profite à tous. Nous avons construit le cyberespace. Nous l’avons construit bit après bit, manifeste après manifeste, lolcat après lolcat. Nous y avons nos cathédrales et nos bazars. Nous y avons inventé des mondes, des modes de relation et des intelligences à nulle autre pareille.

 

Le cyberespace n’est pas un nouvel espace à conquérir. Il n’est pas à coloniser. Il n’est pas à civiliser.

 

Le cyberespace est un espace de civilisation. Il l’est depuis sa fondation. Il l’est nécessairement parce qu’il est construit et habité par des hommes et des femmes.

 

L’internet porte un regard égal à Kevin ou à Mark. Il n’est pas un espace égalitaire. Il traversé par des barrières, mais ces barrières sont des constructions sociales. Elles ne sont pas dans architecture du réseau.

 

Nous refusons le cyberespace soit transformé en un espace de surveillance.

 

Nous refusons que les États abandonnent les protections qu’ils doivent au citoyen.

 

Nous refusons que les États violent le droit à la vie privée dans le cyberespace.

 

Nous refusons que l’architecture du cyberespace soit modifiée.

 

Nous refusons que l’ancien droit d’auteur serve de modèle à tous les échanges.

 

À l’heure où la fin de l’humanité devient une hypothèse tangible, nous avons plus que jamais besoin d’un espace commun où nous pouvons nous retrouver ensemble et régler les questions qui nous occupent. Le cyberespace rend possible des Place Tahir et des Puerta del Sol.

 

Nous ne pouvons nous permettre de perdre ces futurs.

 

Défendons les.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 9


Copyright © 2008 FQCCL